Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 février 2011 4 24 /02 /février /2011 18:33

 

La nature de l'IA Faible est en quelque sorte plus "raisonnable" que celle de L'IA Forte, vu précédemment. Elle considère qu'un programme peut être capable de raisonner, d'apprendre et même de résoudre des problèmes, mais cette fois, le programme semble agir « comme si » il était intelligent.

C'est toute la différence, puisque l'IA Faible vise principalement à reproduire le plus fidèlement possible, à l'aide d'un programme informatique, le résultat d'un comportement spécifique (et non son fonctionnement) observé à l'avance et ne donnant pas d'application non prévue.

« Pas d'application non prévue », c'est ici que réside la disparité ! Car les programmes de type descendants ne visent pas à évoluer, ils effectuent leurs tâches et uniquement ce pour quoi ils ont été programmés. Leurs concepts sont sans aucun doute plus terre-à-terre, ils ne constituent pas une solution à des problèmes généraux, leurs connaissances et les solutions qu'ils peuvent apporter ne sont concevables que dans le cadre de leurs créations. En terme plus généraux, ils sont très performants dans leur domaine mais restent confinés dans celui-ci car trop spécialisés.

 

IAFaible

Coder le plus fidèlement possible les comportements observés.

 

L'approche descendante relève généralement d'avantage du cas par cas et les programmes battis de manières descendantes sont moins enclins à évoluer ou à apprendre naturellement contrairement aux programmes de type ascendant qui sont des programmes plus adaptatifs et généraux.

 

Pour autant la grande force de ces programmes est qu'ils sont pratiques. Leur réalisation et leur déploiement restent rapides et sont particulièrement intéressants pour les entreprises forcées de rechercher le profit et l'économie de temps plus que le rêve d'aboutir à la véritable intelligence artificielle.

On regrette donc que cette approche s'éloigne un peu du but réel. C'est à dire concrètement, d'atteindre une reproduction parfaite de l'intelligence humaine dans son intégralité car ce système n'apprend pas réellement de lui même.

 

Toutefois donnons un exemple de programme bâti selon l’approche descendante et parmi ceux-ci, on retrouve entre autres : les systèmes experts.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien P - dans Découvrir L'IA
commenter cet article

commentaires